Suivez-nous

  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle

Les nouveaux usages du CO2

D’après Sia Partners, de nouvelles applications (énergie, chimie, microalgues) pourraient multiplier par 30 la taille du marché du CO2 commercial à horizon 2050.

La demande en CO2 commercial représente aujourd’hui un marché d’environ 500 millions d’euros au niveau européen et de 80 millions d’euros au niveau français. Cette ressource reste ainsi cantonnée à un marché de niche, trouvant ses applications principalement dans le secteur agro-alimentaire qui représente près de 70% de ses débouchés.

 

Les ambitions politiques de long terme en faveur d’une décarbonation de nos économies laissent entrevoir une croissance forte du coût du CO2 pour les industries françaises et européennes. Des solutions innovantes de valorisation du CO2 comme matière première gagneront ainsi en compétitivité et pourront émerger au cours des prochaines décennies dans divers secteurs.

Télécharger l'étude complète

 
Une filière répondant à des usages très variés, avec le secteur de l’agro-alimentaire comme principal débouché

En France, les producteurs de CO2 commercial se concentrent sur 3 types de gisements : production d’ammoniac, de bioéthanol et d’hydrogène. La France est aujourd’hui proche de l’autosuffisance. La demande provient principalement du secteur agro-alimentaire (70%) détaillés ci-dessous.

Applications commerciales du CO2 adaptées pour la France

De nouveaux usages à fort potentiel de développement

Emergence de nouveaux usages, conditionnés à une hausse incitative du prix du CO2 et d’efforts de R&D significatifs

L’augmentation progressive du prix du CO2 permettra l’apparition de nouveaux débouchés pour la filière à long terme. Des efforts de R&D doivent cependant être conduits pour améliorer la compétitivité des nouveaux usages et anticiper un contexte favorable à leur développement.

Nouvelles applications possibles du CO2 en France

De nouveaux débouchés qui feront exploser la demande en CO2

La demande française en CO2 pour ses usages traditionnels pourrait croitre de 47% à l’horizon 2050. Des usages nouveaux s’inscrivant dans le cadre de la transition écologique dans les secteurs de la chimie et de l’énergie représenteront les relais de croissance les plus conséquents.

Potentiel estimé de développement de la demande française en CO2 en 2050 pour des usages clés, dans une perspective de mise en œuvre d’une transition écologique ambitieuse

 
 
 
Abonnez-vous à notre newsletter afin de recevoir par mail les prochaines études EnergyLab dès leur publication