L’Industrie 4.0 : les opportunités émergentes en France

Un marché français centré sur 4 axes majeurs et nécessitant un investissement de 130Mds€ pour l’adaptation de l’ensemble de l’industrie manufacturière

En France, l’Alliance de l’Industrie du Futur, Association de loi 1901 regroupant des organisations professionnelles, de recherche, académiques et de financement, organise et coordonne, au niveau national, les initiatives, projets et travaux tendant à moderniser et à transformer l’industrie en France. Ainsi, le label Vitrine du futur récompense les entreprises ayant concrètement développé un projet d’Industrie 4.0.

Ces projets portent principalement sur les domaines de l’énergie, de l’aéronautique et de l’automobile et se focalisent sur quatre axes majeurs. Sia Partners estime que les projets reconnus de l’industrie 4.0 mettent en lumière les tendances dans la modernisation de l’outil industriel. Cette modernisation nécessiterait cependant un investissement de 130 Mds€ à l’échelle de l’industrie manufacturière en évolution des pratiques et des équipements.

Télécharger l'étude complète

 

L’Industrie 4.0 traduit l’intégration de nouvelles technologies au sein des usines pour optimiser les processus de fabrication, s’adapter rapidement aux attentes des clients et favoriser la personnalisation des produits. L’Industrie 4.0 impacte l’ensemble de la chaine de valeur et tous les niveaux de la supply chain par l’introduction de nombreuses technologies innovantes permettant une agilité accrue, une flexibilité optimisée des moyens de production et une collaboration digitale entre les acteurs.

Depuis 30 ans, les indicateurs économiques montrent une baisse de la part de l’industrie dans l’économie. Cependant, la consommation française de produits industriels se maintient au profit de produits importés, creusant le déficit commercial de l’industrie. Dans un contexte de crise sanitaire et économique causée par le Covid-19, des limites au système économique et industriel apparaissent. A la sortie de cette crise, l’Industrie 4.0 pourrait être un levier pour augmenter la résilience du système face à de nouvelles crises. 

Le gouvernement a labellisé 66 projets depuis 2016 dans le but de promouvoir l’Industrie 4.0 sur l’ensemble du territoire Français. Notre analyse a porté sur 3 domaines d’activité majeurs : l’énergie, l’aéronautique et l’automobile.

L’étude réalisée autour des projets labellisés de ces trois domaines d’activité principaux fait ressortir 4 enjeux majeurs de développement de l’industrie 4.0. S’il existe ainsi une forte tendance à l’amélioration et la digitalisation de la production, un fort accent est également mis sur la place de l’humain dans les process industriels. 

Le retour d’expérience des différents projets Industrie 4.0 labellisés par l’Alliance Industrie du futur montre que les investissements nécessaires sont encore très élevés. La généralisation de ces investissements au secteur industriel nécessiterait 150Mds€  ou 130Mds€ pour l’industrie manufacturière seule. Cela met ainsi en avant la nécessité de réduire les coûts des solutions dédiées à l’industrie 4.0 et, pour les entreprises, de cibler les solutions leur convenant le mieux et permettant ainsi les meilleurs retours sur investissement.

 
 
 

Téléchargez l'étude dans son intégralité

Suivez-nous

  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle